Récit : demi-finale Ayman-Laurent, ou comment la Rince Cochon aura eu raison du jambon (de poulet) beurre

animals-2927572_960_720Connu pour tendre le pied gauche quand on smashe sur son droit, Loïc est un personnage atypique et apprécié au sein de la communauté de la plume. Enthousiasmé par le tournoi de Dunkerque, il partage avec l’APP ses impressions sur ce week-end mémorable. Écoutons donc ses enseignements. Les enseignements d’un homme aux cheveux longs peuvent se révéler pleins de sagesse.

Un match à enjeu

Dunkerque, dimanche 15 avril 2018, 16h. Ambiance de folie. Les drapeaux sont hissés, les tambours résonnent, tout le Chnord se soulève pour soutenir son champion. L’ainé des frères Chapelet, Laurent, dispute la première demi-finale de sa jeune carrière et compte bien offrir une première finale en compétition nationale au club de Dunkerque.

Deux champions prêts à se friter une fois

D’un côté, Laurent. Son dernier match, remporté face au redoutable Charlie ne l’aura pas laissé indemne physiquement. Il se blessera au milieu du deuxième set (probablement touché à la cuisse par une des nombreuses cartouches de fumigène lancées par la foule) – mais c’est au mental que les grands champions se reconnaissent ! Rien n’est perdu, il a la rage et veut emmener son club en finale !

Face à lui, se dresse le prophète du plumfoot. Ayman, l’homme haut (de par sa taille, bien sûr).

Et surtout, quelle ambiance !

Dans une ambiance de carnaval, sous des jets de harengs, Ayman multiplie les attaques alors que Laurent renvoie chaque plume comme si c’était la dernière. Ay, insensibilisé aux « aïes » émanant de l’autre camp, reste concentré et déroule son jeu. Même les plum-plum girls dunkerquoises, qui dansent hareng d’oignons, ne peuvent altérer sa concentration. On se croirait dans Lille de la tentation.

Mais alors que les points commencent à s’additionner plus vite chez le nordiste que chez le parisien du nord (Monsieur habite dans le 20e), Laurent décide de prendre un time. Il souhaite rassembler ses esprits et apaiser sa blessure. Pour cela, il boit une gorgée de Rince Cochon, breuvage bien connus des dunkerquois et réputé pour ses qualités nutritives. Ayman, lui, en profite pour croquer une bouchée de jambon (de poulet) beurre censé combler un petit creux dans sa défense.

Echec et maths

Soudain, la cannette de bière de Laurent capte l’attention de Dany et ce dernier crie “8-6!! Sososososo!!” Les chiffres qui résonne dans le stade ne déstabilise pas l’arbitre dans son comptage des points, cependant, une malicieuse idée nait subitement dans la tête d’Ayman le mathématicien. « Pourquoi ne pas mettre en place une formule prenant en compte le poids de la plume, sa vitesse et sa direction afin de déployer au mieux mon énergie lors des smashs ? » se demande-t-il à voix basse… La révélation semble louable, mais combinée à l’improbabilité de l’événement qui suit, devient soudain obsolète. En effet, alors qu’Ayman finit d’élaborer sa formule et que le match va reprendre, une nuée de mouettes rieuses fait irruption dans le stade, sans doute attirée par l’odeur de hareng. Et tournoie au dessus du terrain. Ayman, déconcentré, perd le fil de ses calculs et remplace le terme « plume » par « mouette » dans sa formule. La plume et la mouette n’ayant pas le même poids, la résultante est faussée.

C’est ainsi qu’Ayman déploya à chaque touche de balle la force nécessaire pour renvoyer une mouette dans le camp adverse. Et le terrain devint trop petit pour le grand homme. Finalement, reconnaissons avec crudité que le poulet-beurre a du s’incliner devant la Rince Cochon. Bravo à Ayman, le duc de la plume et à Laurent pour son arrivé rocambolesque sur le podium, à domicile, sur son terrain, entre Etienne et Trang.

Plumfoot, à la tienne, et vivement la prochaine compet’ dans les hauts de France!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s