JOGate : éviction de deux joueurs de l’APP suite à la diffusion de fake news

Un article, dont le titre mensonger faisait état de l’intégration du plumfoot aux sports olympiques, a récemment été publié sur le site de l’APP. Les dirigeants de l’association ont décidé de prendre des mesures exemplaires à l’encontre des deux responsables, pour éviter que d’autres joueurs ne viennent « entamer la crédibilité » du plumfoot français à l’international.

Rappel des faits.

Le 21 janvier, E et T* ont publié sur le site de l’APP, puis relayé par Facebook, un article intitulé « EXCLUSIF : LE PLUMFOOT SERA AUX JO DE PARIS 2024 ». Très rapidement, la fausse information – présentée comme vraie sans aucune précaution – devient virale, et touche la communauté de la plume bien au-delà des seuls habitués. En effet, en quelques heures, des joueurs chinois la relayent à leur tour.

Le 22 janvier au soir, Wei Yong, Secrétaire général de la Fédération internationale en personne, contacte France Plumfoot : il a eu vent de la nouvelle et s’étonne de ne pas en avoir été informé auparavant. Dès lors, le 23, le post Facebook est modifié et France Plumfoot réalise un communiqué officiel, en anglais et en français, pour démentir le post précédent. A ce jour, 110 personnes ont vu ce communiqué, alors que 2 454 personnes ont vu l’article mensonger.

France Plumfoot et l’APP se devaient de réagir.

Nous interviewons A. et F., hauts responsables de France Plumfoot, qui nous confient leur point de vue sur l’événement. « Ma première réaction a été l’incrédulité », raconte A. « Ces deux joueurs ont entamé la crédibilité du plumfoot français. Sous des dehors sympathiques, ils ont montré que pour faire le buzz, ils étaient prêts à causer des problèmes politiques à l’association ». F., quant à lui, dit avoir « laissé A. gérer l’incident : je ne vais pas sur Facebook pour préserver la confidentialité de mes métadonnées ».

A. explique donc « avoir demandé à l’APP une réaction exemplaire pour éviter que ce genre d’événement, extrêmement préjudiciable à notre image, ne puisse se répéter ». Dans la semaine suivante, les joueurs ont donc été renvoyés de l’association, et tous les codes informatiques ont été changés pour éviter qu’ils ne puissent recommencer. Pour eux, terminés les messages Whatsapp reçus à toute heure du jour et de la nuit, les heures perdues à expliquer aux proches qu’ils pratiquent « un sport entre le badminton et le football », les refus d’invitation à des soirées pour cause d’entraînement.

Une décision sévère, mais juste.

« Je suis très attristé » nous confie X. « Ces deux joueurs représentaient un réel espoir pour le plumfoot français. Leur progression, fulgurante sur quelques mois, allait les porter vers l’équipe de France avant la fin de l’année ». J., quant à elle, se morfond : « leur vivacité intellectuelle et leur joie de vivre vont cruellement manquer à l’association ». En revanche, ajoute-t-elle, « je comprends la réaction des dirigeants, à l’heure où la FFP se professionnalise et où la lutte contre les fake news est une priorité gouvernementale. Une telle décision était, dès lors, grave prenable ».

Les jeunes « Trump français » choqués.

T. n’a pas manqué de faire savoir à l’APP quelle erreur elle faisait : « il était évident que l’article était un fake. Il s’agit donc d’une décision politique, certains membres hauts placés de l’association ayant peur de jeunes qui pourraient prendre leur place. Je ne doute pas, de plus, qu’ils aient été vexés par les blagues que nous avions mises dans l’article ». E., quant à lui, nous a dit « bouder » et n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Amis de la plume, ce « JOGate » a pour vous aussi des conséquences, du fait du resserrement de la communication de l’APP. Toute proposition d’article devra être soumise à A., F., et TT. pour relecture avant publication. Et bien entendu, les articles à leur gloire seront dorénavant les seules fake news tolérées.

*  *  *

* Pour préserver l’anonymat des deux joueurs, leur nom ne sera pas divulgué ici.

Un commentaire

  1. On bâillonne la liberté de la désinformation ! C’est un putsch inadmissible. A partir de ce soir, je mettrais une plume à ma fenêtre. #jesuisET, #ETbackhome #ETmaison

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s